The suitcase

 

 Après avoir acheté une ancienne malle de voyage Vuitton lors d’un déplacement à l’étranger, j’ai découvert qu’elle avait, sur sa partie tiers inférieure, un double fond qui n’était pas d’origine. A l’intérieur se trouvaient en vrac un ensemble de négatifs Kodacolor et des contacts noir et blancs, quelques boîtes remplies d’enveloppes en provenance de France et des Usa, des mots d’amour, un carnet de voyage, des cartes postales et photographies d'Afrique du sud, et quelques objets. J’ai classé les documents, développé et scanné les négatifs que je pouvais sauver, et j’ai décidé de faire une sorte d’inventaire hommage à sa précédente propriétaire, une certaine Mrs B. qui s’était, semble-t-il, procuré cette malle aux alentours des années 1930 pour accompagner ses voyages.

Cette série est à penser comme une sorte de catalogue raisonné, une poésie hommage à cette femme inconnue de moi et qui séjourna avec sa malle, aussi bien au Ritz de Paris et New York, que sur un transatlantique, ou dans  une ferme du Colorado au cœur de la Smith Valley.

 

English version

After buying an old Vuitton travel case during a trip abroad, I discovered that it had, on its lower third part, a double bottom that was not original. Inside were a set of Kodacolor negatives and black and white contacts, a few boxes filled with envelopes from France and Usa, love notes, a travel diary, postcards and photographies from South Africa, and some items. I filed the documents, developed and scanned the negatives that I could save, and decided to do some kind of inventory tribute to his previous owner, a certain Mrs B. who had, it seems, procured herself this trunk around the 1930s to accompany his travels. I did not present the whole things I found here, it is more a kind of catalog raisonné, a poetry tribute to this woman unknown to me and who stayed with his travel case, both at the Ritz Paris and NYC, on a transatlantic, or even on a Colorado farm in the heart of the Smith Valley.